Stanick Jeannette - Site officiel

Palmarès

Stanick a fait une belle carrière chez les juniors où il remporté le titre de champion de France et où il a été selectionné à plusieurs reprises aux Championnats du Monde. Sa progression fut interrompue par des blessures dont la plus importante fut celle qui lui valut une opération de la cheville suite au déchirement d'un tendon. Après un an d'arrêt, il revint très bien à la compétition en remportant le Grand Prix de Saint Gervais en 1996 sur la musique d'"Un poisson nommé Vanda".

Stan devient en décembre 1999 champion de France élite. Il déclare à ce sujet: "Ce titre, ça fait longtemps que je l'attends, ça me donne des ailes…" Et en effet, en février 2000, il réalise un bon championnat d'Europe à Vienne où, pour sa première participation, il termine neuvième. Il se servira de ses quelques erreurs pour mieux rebondir aux Championnats du Monde de Nice où, devant son public, il finit brillament septième. Annick Gailhaguet déclare à ce sujet: "il s'est fait remarquer par sa classe et ses qualités de glisse". Il a impressionné tout le monde du patinage avec ses deux programmes magnifiques: le court sur "Art of Noise" et le libre sur une superbe musique de Henri Torgue et Serge Houpin. La clé du succès est sans doute l'état d'esprit avec lequel il a abordé ces championnats. Ainsi il n'était fixé sur telle ou telle place mais cherchait avant tout à donner le maximum de lui-même pour conquérir son public et les juges et pour apprendre son métier de grand champion.

La saison 2001 est marquée par un podium au Trophée Lalique, la reconquête du titre de Champion de France et surtout par une merveilleuse médaille de bronze aux Championnats d'Europe de Bratislava. Deux programmes novateurs sont à l'origine de ce succès: The Bells de Maxime Rodriguez et l'arrangement moderne du Rondo Capricioso de Camille Saint-Saens. Une belle saison qui vaut à Stan de confirmer tout son talent au plus haut niveau.

Blessures, problèmes de patins et pépins en tout genre vaudront à Stanick une saison 2002 blanche. Brisé le rêve de toute une vie de participer aux JO. Écœuré de sa mise à l'écart de la sélection des Championnats du Monde, Stanick aura vécu "la galère".

Il veut alors repartir à zéro, trouver un nouvel élan. Stanick est élu au conseil fédéral par les présidents des clubs : il est représentant des patineurs de haut niveau. Il décide aussi de quitter Annick Gailhaguet en mai 2002 et trouve en Philippe Pélissier toutes les qualités pour en faire son nouvel entraîneur. De même, il change de chorégraphe et travaille cette saison avec Gwendal Peizerat et Pascual Camerlengo. La musique du programme court est la même que celle de la saison dernière: un jazz qui avait fait sensation au Skate Canada. Celle du libre est spécialement composée par Maxime Rodriguez sur le thème du Petit Prince. Souhaitons à Stanick d'être Le Petit Prince de la glace..."

 

2002/03

 

 

 

Championnats d'Europe - 3ème
Championnat de France - 2ème
Trophée Lalique - 4 ème
Skate Canada - 4 ème
Masters Brest - 1er


  
 2001/02


Skate Canada - 11ème 
Trophée Lalique - Forfait
Championnat de France - 5ème


 2000/01  


Championnats d'Europe - 3ème
Championnats de France - 1er
Trophée Lalique 2000: 2ème


1999/00

Championnats du Monde - 7ème
Championnats d'Europe - 9ème
Championnats de France - 1er
Nebelhorn trophy, Obersdorf - 7ème
Ondrej Nepela Memorial, Bratislava - 2ème
Sparkassen Cup on Ice, Gelsenkirchen - 10ème
Skate America, Colorado Springs - 8ème
Tallin Cup - 3ème


1998/99  


Championnats de France - 5ème
DSU Cup, Fredrikshavn - 4ème
NHK Trophy, Sapporo - 7ème

 

1997/98  

Championnats de France - 4ème
Skate America, Detroit - 12ème
 
News Biographie Photos Ecrire à Stanick Www